Suis-je en bonne ou en mauvaise santé?

Tout le monde rêve de santé et de bien-être, de forme et de longévité. Chacun d’entre nous aspire à se sentir bien dans sa peau, à être mince, à avoir de l’endurance et un sain rapport à son corps et à son esprit.La notion de santé et de bien-être est un idéal partagé par toutes les populations, partout sur la planète. Un nombre incalculable de techniques et de médecines existent pour tendre vers cet idéal.

Mais quelle est donc la définition de la bonne santé, et a contrario de la mauvaise santé? Quels sont les signes faciles à repérer qui peuvent me dire quand il faut que j’aille consulter?
C’est ce que nous allons voir dans ce billet.

Une (tentative) de définition de la santé et du bien-être

Voici ce que dit le dictionnaire, pour commencer…
Santé: « état de quelqu’un dont l’organisme fonctionne bien ».
Bien-être: « fait d’être bien, satisfait dans ses besoins, ou exempt de besoins, d’inquiétudes;sentiment agréable qui en résulte ».
… et l’OMS:
« La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité. »

Les signes qui prouvent que vous êtes en bonne santé

  • Vous vous sentez bien, en dehors de quelques maladies saisonnières comme la grippe, les rhumes, quelques douleurs occasionnelles.
  • Vous êtes à votre poids d’équilibre et vous y maintenez, avec pas plus de un ou deux kilos de variations ponctuelles.
  • Vous dormez bien.
  • Vous ne fumez pas.
  • Vous faites du sport ou, à tout le moins, n’êtes pas sédentaire (au moins trente minutes de marche 3 fois par semaine).
  • Vous ne vous faites pas trop de souci en général.
  • Vous avez une bonne hérédité (des parents qui vieillissent en relative bonne forme).

Autres signes de bonne santé :

  • Une fréquence cardiaque entre 40 et 100 battements par minute
  • Des ongles roses
  • Des selles normales
  • Une peau élastique
  • Une urine saine est de couleur jaune pâle

Les signes qui indiquent que vous n’êtes pas en bonne santé

En général, dans nos pays industrialisés où l’on a reçu les vaccins nécessaires, où l’on est né sans handicap et maladie grave et où l’on se nourrit correctement, se sentir mal est exceptionnel et ne retentit pas sur la santé à long terme: c’est le cas lorsque l’on souffre d’un rhume, d’une gastro-entérite, qui guérissent spontanément (les maladies bénignes durent en général moins de huit jours ou de une à deux semaines maximum).
On peut donc se sentir mal (ou malade) de manière occasionnelle (comme dans les cas cités précédemment d’une infection respiratoire ou digestive bénigne).
D »un point de vue général, toutes les maladies bénignes guérissent spontanément en une à deux semaines. Donc, tout ce qui dure moins de huit jours est, a priori, bénin. (Entre huit et quinze, ça l’est aussi très probablement.)
De même en est-il pour des maladies saisonnières ou circonstancielles telles les allergies, qui régressent spontanément quand on change de saison, de climat, où lorsqu’on donne son chat! Ici encore, la santé n’est pas affectée dans sa globalité et on ne peut pas dire d’une personne souffrant d’une allergie qu’elle est en mauvaise santé.

Voici donc les signes qui indiquent qu’on est malade et qui doivent pousser à consulter

  • Une diminution de l’appétit (qui est à distinguer du fait de sauter un repas de temps en temps), qui dure depuis quelques jours ou quelques semaines.
  • Une perte de poids importante (en dehors de tout régime, bien sûr!), en quelques semaines.
  • Se sentir fatigué même si on dort bien et que cela dure depuis plusieurs semaines.
  • Une disparition de la libido.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *