Se repérer dans les différents labels de l’agriculture biologique

Les Labels de l’agriculture biologiques garantissent au consommateur qu’un produit ne contient aucune substance dangereuse ou nocive pour la santé, Le premier de ces labels a vu le jour en 1985, c’est le label français « AB » au logo vert et blanc, reconnu par le ministère de l’agriculture. Il constitue le label officiel de l’agriculture biologique française.
Mais il en existe d’autres…

Petit tour d’horizon de quelques labels de l’agriculture biologique

  • Le label Nature et Progrès: concerne non seulement les produits alimentaires, mais aussi les cosmétiques. Encore plus exigeant que le label Agriculture Biologique. Obligation est faite aux producteurs appartenant à l’association Nature et Progrès de respecter un cahier des charges précis et de se soumettre à un contrôle rigoureux.
  • Le label Demeter: fondé en 1932, il concerne les produits issus de l’agriculture biodynamique, qui est une méthode agricole proscrivant l’emploi des traitements chimiques. Les rythme de la nature sont respectés (la lune, les saisons, etc.), ainsi que la régénération des sols par l’application de produits naturels. Ces principes se réclament du philosophe et occultiste Rudolf Steiner.
  • Le Label Bio Européen:créé par la Commission Européenne, ce label garantit que les produits labellisés contiennent 95% de’ingrédients issus de l’agriculture biologique. Ce label réglemente également l’importation de tissus biologiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *