Angines et rhinos : comment éviter le recours aux antibiotiques

Il existe deux types d’angines: l’une est virale, l’autre bactérienne. Les deux présentent des symptômes similaires qu’il est assez facile de reconnaître et de soigner par des méthodes allopathiques en vente libre afin d’éviter la prise d’antibiotiques.

Les symptômes de l’angine

  • Rougeur au fond de la gorge et inflammation
  • Déglutition rendue difficile par la douleur et un oedème
  • Fièvre aux alentours de 38,5 degrés
  • Fatigue, maux de tête, fébrilité générale
  • Augmentation du volume des amygdales

La rhino-pharyngite présente les même symptômes avec une extension au niveau du nez.

Les traitements

Bon, vous avez posé votre diagnostic ou un médecin l’a fait. Quel traitement allez-vous choisir à présent pour vous soigner? Il existe plusieurs types de remèdes, dont voici les principaux.

Les traitements classiques

En général, votre médecin vous prescrira des antibiotiques, des antalgiques contre la douleur et parfois aussi, des anti-inflammatoires.
Cependant, il est possible « d’enrayer » un mal de gorge avec des petits remèdes simples qui permettent d’éviter le recours aux antibiotiques.

Les autres traitements possibles

  • Par voie orale:les comprimés à sucer type Strepsils, que vous pouvez prendre avec les collutoires (voir ci-dessous).
  • Les collutoires: ils permettent de désinfecter la gorge et de renforcer les défenses immunitaires. demandez-en un à votre pharmacien (type Amygdol, Lysofon, Colluctyl; Faire de 4 à 6 pulvérisations par jour.

Les mesures préventives

Pour renforcer vos défenses immunitaires, il existe de nombreux moyens, notamment alimentaires, dont voici quelques exemples:

  • La vitamine C, que l’on trouve dans les agrumes (oranges, pamplemousse, citron, clémentines). L’acérola est aussi une bonne façon de prendre de la vitamine C. Il est recommandé à raison de 500 mg 2 fois par jour sous forme de gélules ou de comprimés.
  • Le citron, sous forme de jus coupé d’eau, à raison d’une ou deux fois par jour, ou sous forme de gargarisme: un jus entier dans un grand verre d’eau tiède.
  • L’ail: l’ail contient des antiseptiques. consommez-le frais dans des salades ou cuit, ou encore sous forme de gélules ou comprimés à raison de 400 à 600 mg par jour.

Notez que si, malgré ces traitements, votre angine s’aggrave, il faut aller consulter votre médecin qui vous prescrira des antibiotiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *